L'église Saints Pierre et Martin 

Suite à la décision adoptée par le conseil communal de Rebecq le 17 novembre 2020, l'association "Communauté Historia" s'est liée au réseau Archeologia.be afin d'étudier toutes les possibilités de conservation totale ou partielle de l'édifice avec l'objectif d'éviter la "déconstruction" pure et simple de ce dernier.

L'église de Bierges est un bâtiment du 17eme et du 18eme siècle ayant su conserver son caractère médiéval rural. L'intérieur est constitué d'un transept et de bas côtés. Les voûtes ont été élevées en pierres bleues du pays. Le mobilier de style classique est du 18ème siècle. Parmi les objets remarquables, signalons la présence d'un Christ du 15ème siècle, d'un ensemble de tableaux du 18ème siècle ainsi qu'un orgue de la manufacture de Joseph Merklin (1845).

"Cet instrument est exceptionnel car très certainement de la première main de Merklin, sans doute jusqu'au moment où son contremaître Schyven semble prendre la direction technique" souligne Luc De Vos, organiste et co-auteur de l'inventaire des orgues de Wallonie.

L'église de Bierghes peut donc s'enorgueillir de posséder en son sein un instrument unique et d'un intérêt historique plus qu'évident!

Après un entretien téléphonique avec les différents services concernés, nous tenions à faire une mise au point sur le dossier.

La Ministre en charge du patrimoine, Madame Valérie De Bue, nous a confirmé avoir pris la problématique en main. L'Awap a été saisi et suit également de près ce dossier.

Les plans de secteur, le caractère historique et architectural du site classé, le caractère sacralisé représentent donc aujourd'hui les derniers remparts contre la démolition de l'église de Bierghes.

La question de classement de l'orgue Merklin et de sa préservation in situ devra être posée.

Nous souhaitons également que le caractère sacré du lieu soit conservé. Le caractère historique et architectural reste par ailleurs un atout non négligeable que les Autorités communales ne devaient pas négliger, mais au contraire promouvoir.

Ayant notamment comme objectif la protection du patrimoine, l'association s'est portée volontaire auprès de la commune pour établir une nouvelle fiche d'état sanitaire du bâtiment, un reportage photographique (par l'entremise, notamment, d'un drone), un inventaire du mobilier et de l'immobilier, relevé humidimétrique. L'objectif est d'apporter un regard objectif sur l'état actuel du bâtiment.

En fonction des éléments recueillis au terme de cette étude, nous réclamerons, le cas échéant, une restauration complète ou partielle du site ainsi qu'un réaménagement des accès au site.

©Communauté Historia