101011338_535775837118046_77692381020479

L'ASBL "Communauté Historia"; protéger, sauvegarder, sensibiliser

Le patrimoine est un héritage mais aussi une partie de chaque citoyen. C'est un des aspects les

plus visible lorsqu'on aborde la préservation du patrimoine, le citoyen s'identifie à sa culture.

Le patrimoine constitue également une source d'identité et de cohésion pour des communautés perturbées par l’accélération des changements  et l'instabilité économique. Une atteinte à cette même culture représente toujours un émois particulier. Depuis 2016, l'association,  anciennement appelée « communauté de la défense du château rouge » s'est donné l'objectif de mettre en place une défense du patrimoine et de l'environnement et de pouvoir par ailleurs transmettre ses valeurs de justice, d'égalité et de respect. 

Préserver et mettre en valeur

Les bâtiments remarquables représentent  un coût. Nous ne serons jamais en capacité d'en assumer l'entre-

tien notamment la restauration d'édifices parfois devenus trop vétustes. Cependant dans une vision du monde

de demain, le tourisme reste le facteur clef de l'épanouissement d'une commune et il est important pour nous que le citoyen évolue dans un cadre urbain esthétique. Pour cela, nous souhaitons promouvoir des idées de réemplois, des projets multiculturels et cultuels pour se réapproprier un bâtiment au profit d'une collectivité.

 

Mettre en valeur est aussi un combat qui se montre difficile lorsqu'une population a été convaincue que son patrimoine n'avait aucune valeur. Ce travail représente de la documentation, des réunions locales, des visites ou des actions concrètes sur place. 

 

 L'ASBL intervient également sur chantier, elle vient en aide aux propriétaires de biens remarquables dans le cadre de leurs projets de réaffectation, d'entretien...

 

Depuis 2020, l'ASBL gère également l’octroi d'un subside relatif à la conservation, la restauration et la mise en valeur du patrimoine et de l'environnement. 

3771441_orig.jpg

Sauvegarde du patrimoine-législation
 
Toutes les discussions sur le patrimoine impliquent le politique, les législations, les
plans et les programmes qui devraient être établis par les autorités compétentes,
les institutions scientifiques et culturelles concernées par le patrimoine culturel.
Cela suppose une responsabilité collective.
 
En effet, le patrimoine culturel est un bien public qui peut se croiser avec des propriétés culturelles authentiques, il fait partie intégrante du secteur public plutôt que du secteur privé. 
 
Chaque individu ou une institution gouvernementale est responsable de la préservation de l'héritage passé. Cela exige la sensibilisation de tous les gens, les enfants et les personnes âgées sur la manière de préserver le patrimoine et de faire appliquer les lois et les politiques existantes y relatives dans le but d'encourager le grand public à assumer sa responsabilité envers le patrimoine. Nous sommes appelés à la conservation de notre patrimoine, qui est devenu une préoccupation majeure de notre époque. L’intérêt porté au patrimoine est devenu l’un des objectifs des institutions culturelles et environnementales dans le Monde entier, étant donné que la culture est un témoin de la relation entre les peuples, les découvertes et les développements dans le passé. Il a cependant été observé une perte considérable de l’héritage culturel. La disparation des monuments archéologiques signifierait la perte d’importants témoins de la créativité sociale et des connaissances nécessaires à l'édification de l'avenir. La perte du patrimoine n’est pas compensable; voilà pourquoi il doit être préservé correctement. Heureusement, toutefois, la perte du patrimoine culturel peut, le plus souvent, être évitée.