Motte en Gée

10 janvier 2016

Le site de la motte en Gée est le plus vieux dossier de l'association. 

Après de nombreuses intervention au conseil communal, à l'AWAP, au cabinet du ministre en charge du patrimoine, l'ASBL a contribué a entretenir la chapelle du parc pendant trois ans. L'ancien proprietaire avait le projet d'y établir un bar de prostituées. 

Vendu en 2020, le site la Motte en Gée est aujourd'hui dans un piteux état. Après 10 ans d'abandon volontaire, le château a été dépouillé, les dépendances sont en ruine et la chapelle laisse un vague souvenir de l'époque fastueuse du lieu. Et malgré la faillite de la société de Jacques Bertrand, ancien propriétaire, continuait a désosser son château. 

Après une première analyse par Direction de l’Appui Scientifique et Technique de l’Agence Wallonne du Patrimoine (AWaP), le chapelle dans le parc du château a été bien "reconnue" comme romane.

"le mur oriental est assurément roman, il « semble » lié aux murs latéraux (seul un décapage intérieur/ liaison ou non des fondations) pourraient en attester, il semble aussi que le mur nord ai été modifié sur la moitié haute."

Les fresques présentes dans la chapelle sont un rare exemple de fresques gothiques, témoignage des goûts de l'abbaye des Neufmoutiers dont le site dépendait.

Le château est aujourd'hui muré et attend sa rénovation. 

©Communauté Historia